lundi 27 janvier 2014

Qu'est-ce que la Vaposphère, quelle est ma tribu ?



Bien qu'unis dans le même mouvement, les même pratiques et la même cause, il est facile (et très amusant) de diviser ce qu'on peut appeler la vaposphère en quelques grandes catégories et de les identifier sur les differents forums ou réseaux sociaux que nous fréquentons.

Vous vous reconnaîtrez évidemment dans plusieurs de ces "portraits types", rien n'est figé et une même personne peut appartenir à différentes catégories. Je tiens à préciser (surtout au Trolls) que cet article a été écrit sur le ton de l'humour, avec beaucoup d'ironie et basé sur aucune vérité absolue.




- les Tradis
Probablement les plus âgés et ceux qui ont le passé tabagique le plus long. Ils n'ont jamais réussi à stopper la clope avant de croiser le chemin d'une cigarette électronique. Ils aiment par dessus tout les e-liquides goût tabac en 12 mg/ml de nicotine. Ce sont les plus discrets dans la vaposphère : grands lecteurs de forums, sites et blog, ils participent pourtant peu aux discussions. Ils s'appliquent aussi à conserver la règle qui régissait leur ancienne vie de fumeur, "ne vapote pas là où l'on ne fume pas". La voix de la sagesse ?

- les Désinvoltes
Dans le spectre de la vaposphère ils sont à l’extrême opposé des Modders. Ils ne s’intéressent pas à l'univers de la cigarette électronique, n'en comprennent pas les usages ni le jargon. La plupart se contente d'utiliser son starter kit pendant quelques mois, avec en ligne de mire l'idée d'arrêter totalement de vapoter, ou au moins toute addiction à la nicotine. Toutefois, certains Désinvoltes peuvent passer du côté des Modders après 3 bouffées sur un de leurs engins.

Généralement, des portraits de Désinvoltes servent à illustrer
les articles de presse dédiés à la cigarette électronique.


- les Modders
Les Tradis et les Désinvoltes s'en moquent gentiment, ce sont pour eux un peu les "jacky" de la vapote. Ce sont les experts. Ils parlent en watts, en ohms et en volts, en coton cardé, testent, démontent et remontent leurs mods, leurs coils et leurs atos. A l'affût de la moindre nouveauté technologique, ils n'hésitent pas à se lancer dans des débats passionnés où  les Reviewers, les Cocottes minutes, quelques Ingénieurs et évidemment les Trolls interviendront volontiers afin de pourrir au plus vite la discussion.  Les Modders n'ont pour la plupart aucune intention d’arrêter de vapoter et ont un budget quasi illimité alloué à leur activité. Selon eux aucun e-liquide n'offrira ce qu'il a de meilleur s'il n'est pas vapé sur le meilleur mod, aussi moche et peu discret soit-il.

- les Hipsters
Ils ne vapotent pas, ils vapent. Et pas sur une e-cigarette, ni sur une e-cig et encore moins sur une vapoteuse. Non, les Hipsters utilisent un PV (personnal vaporizer), souvent un "reco" monté sur un full méca. Ils sont très jeunes, beaux, tatoués, barbus, portent des bonnets et des Wayfarer, ils n'ont jamais fumé avant, et leur liquide préféré doit être végan, fruité et avec un taux de nicotine oscillant entre 0 et 6 mg/ml. Le Hipster rêve d'avoir une Vaping girl pour copine, et occupe assez peu les forums ou les sites spécialisés. Moqué par à peu près tout le monde, le Hipster place l'esthétique au dessus de toute autre valeur.

Joyeux, il va déguster sa nouvelle acquisition avec un bon smoothie fèves/carottes.

- les Cocottes minutes
Adeptes du Power Vaping, on les appelle aussi les Dragons. Cette pratique parfaitement inutile mais totalement jouissive, inventée et surtout pratiquée aux Philippines est en train de conquérir le monde et consiste tout simplement à essayer de produire le plus de vapeur possible. Pour cela, un matériel particulier est nécessaire : un mod de préférence full méca (intégralement mécanique) avec une résistance basse dans l'atomiseur, et un liquide avec une base de glycérine de 70% à 100%, non nicotiné (à moins de tousser beaucoup).
Regardés comme des extraterrestres par le reste de la vaposphère, les Cocottes minutes provoquent envie et interrogations chez les Modders et les Ingénieurs.

une Cocotte minute en pleine action, de près...

...de loin.


- les Connaisseurs (Connoisseurs in english)
Avec eux on ne parle pas vapeur. On parle saveurs ! Fabricants: attention à votre fraise, et méfiance si votre tabac caramel a plutôt un arrière goût de cendrier froid ! Prêts à dépenser des fortunes pour des e-liquides rares produits à l'autre bout du monde, les Connaisseurs ont tout goûté de la production de notre petit pays. Ils sont parfois invités par les fabricants à tester les e-liquides en phase de préparation, afin d'en affiner les dosages et les arômes. Doués de pouvoirs visuels et olfactifs rares, les Connaisseurs sont capables de déterminer sur un liquide le taux de nicotine au mg près, et le ratio PG/VG rien qu'en observant la vapeur. Leur matériel de prédilection est le dripper (atomiseur sans réservoir), aucun autre ne permet de révéler ce qu'à réellement un jus dans le ventre. A leurs yeux, ce blog est une hérésie et je ne mérite que mépris et crachats pour oser écouler tous ces bons jus dans des Evod BCC merdiques.

- les Reviewers
Majoritairement présents sur Youtube, au nombre de 8712 au dernier recensement et cumulant un peu moins de 5 000 vues, on peut leur reconnaître comme qualités un indéniable altruisme (ils prennent de leurs temps libre afin de partager leurs connaissances et leurs opinions, ne l'oublions pas) et de grandes capacités de persuasion auprès des Vendeurs afin de vaper à l’œil en se faisant offrir avant leurs sorties officielles du matériel et des liquides. Ils ont en commun (à quelques exceptions près) une incapacité à faire court, des génériques plein d'effets de fumées, un son médiocre, un image baveuse, un humour "ravageur" et des pseudos imprononçables. Souvent en solo, il leur arrive de convoquer bobonne pour sévir en couple, voire se regrouper à 6 ou 8 dans des sessions skype en live où l’intérêt du propos est souvent disproportionnel au nombre d'intervenants. Modders, Cocottes minutes, DIYeursConnaisseurs mais aussi des Vendeurs (hum hum) constituent cette faune bigarrée, ayant adopté pour maxime commune : "J'aime bien, même si c'est pas ma vape".

"Peuchère il est bon ce liquide... mais bon... c'est pas notre vape !
Pas vrai Simone ?"


- les Trolls
Ayant compris que les joutes verbales entre pro-Mac et pro-PC étaient un peu désuètes, les trolls ont envahi la vaposphère comme un territoire vierge, une nouvelle étendue des possibles. Toujours aussi radicaux et provocateurs ("je vape dans les salles de cinéma et j't emmerde"), ces vampires ne manqueront pas de se faire passer pour des Connaisseurs, de dénigrer un Désinvolte parce qu'il n'a pas investi dans le même matériel qu'eux et qu'il ne faut pas qu'il s'étonne que son liquide ait un gout de cramé, ou de suspecter un Reviewer d'être vendu à une marque ou une boutique. La cible privilégiée des Trolls reste les Modders, qui bonnes pâtes ne se doutent de rien jusqu'à ce qu'il soit trop tard, et mordus, deviennent Trolls à leur tours.

- les DIYeurs et les Ingénieurs
Appréciés de tous, les DIYeurs et les Ingénieurs sont un peu les superstars de la vaposphère. Anciens Connaisseurs et Modders, ils ont la conviction commune qu'on n'est jamais aussi bien servi en e-liquides et en matos que par soit même (DIY = Do it Yourself). Les bases, les arômes et les additifs; l'électronique et le maniement de la Dremel n'ont aucun secret pour ces experts.
Enfin, experts jusqu'à un certain point, car alors que certains des uns n'hésitent pas à mettre dans leurs liquides maison des substances absolument pas prévues à cet effet (vinaigre, colorants alimentaires, huiles essentielles), une proportion non négligeable des autres tient absolument à orner ses créations de têtes de morts (ce qui constitue en 2014 un vrai problème esthétique sur lequel il faudra bien se pencher un jour), voire à détourner pour la cent millième fois cette pauvre Nintendo Entertainment System de ses usages, elle qui ne demande définitivement qu'à mourir tranquille.

ceci n'est pas une pipe

la toute dernière création de "Gégé" de knokke-le-Zoute :
"Pain d'épice / gingembre / custard / anis" en full VG, baptisé le Suprem Violator.


- les Vaping girls
Jeunes, belles, tatouées et pour l'instant surtout anglo-saxonnes (ben alors les françaises ?!), elles ont pour territoire Tumblr, Instagram et Pinterest et depuis peu facebook où elle diffusent abondamment leurs clichés photoshopés et leurs selfies sexy. Les ingrédients d'une bonne photo sont des yeux de biche, une bouche gourmande d'où sort un sensuel nuage de vapeur, un décolleté généreux, une e-cigarette issue d'un starter kit quelconque. Leur objectif demeure mystérieux bien qu'elle sachent plutôt bien s'accaparer l'image de la femme fatale 2.0. Ou de la néo-biatch, c'est à voir. Les Vaping girls hantent les nuits des Hipsters, et les miennes un peu, aussi. Une Vaping girl peut devenir une Cocotte minute, mais l'exercice demande une certaine gymnastique, sinon on ne voit plus rien du décolleté.

un très joli radiateur

Puisque vous insistez, j'en remet une autre

- les Militants
Poings levés contre l'Union Europeenne, l'Etat, Big Tobacco et Big Pharma, les Militants sont les vigies de la vaposphère, les lanceurs d'alerte, et les porte-paroles des associations. Moins préoccupés de gloser sur ce qu'ils vapotent et avec quoi, que de défendre, arguments à l'appui, les intérêts de la vaposphère, ils sont amis avec tout le monde avec pourtant parfois un sens nuancé de la démocratie chez les plus vindicatifs ("si tu n'es pas avec nous, tu es contre nous"). Les Militants jouent un rôle majeur d'éducation populaire, de contrôle et d'information, mais doivent rester lucides et ne pas faire le jeu d'un lobby naissant en réfutant tout débat politique, législatif ou scientifique au sujet de la cigarette électronique.

- les Vendeurs
Ils sont là pour faire un max de pognon  vous permettre d’arrêter la cigarette le plus facilement possible.
Pour les reconvertis, ils viennent de secteurs aussi divers que l'immobilier, le blanchiment dentaire, la restauration, le graphisme, les cosmétiques, la communication. D'autres passionnés ont monté leur affaire de toutes pièces. Les pharmaciens et propriétaires de bureaux de tabacs rêvent d'en être.
Ils représentent environ 2500 boutiques spécialisées, des milliers d'emplois, et près de 275 millions de chiffre d'affaire en 2014. Ils auraient convaincu 1,5 millions d'anciens fumeurs de préférer la cigarette électronique. Sont-ils pour autant tous en odeur de sainteté dans la vaposphère ? Non, car à des degrés divers sur les réseaux, Connaisseurs, Modders, Hipsters et Reviewers créent les modes et permettent une sélection naturelle, évacuant les plus opportunistes/mauvais des Vendeurs, ou en tout cas ceux froidement jugés comme tel.

Et vous, vous êtes qui ? Trêve de plaisanterie, au delà de ces quelques gros clichés, il faut bien reconnaître que nous formons une bien belle communauté. Et si nos opinions et nos choix divergent (et fort heureusement), il ne faut pas oublier la chose la plus importante : nous avons réussi à dire NON à la cigarette, pour notre plus grand bien et celui de ceux qu'on aime !

Bonne vape à tous !



12 commentaires:

  1. "ayant adopté pour maxime commune : "J'aime bien, même si c'est pas ma vape".

    ÉNOOORME :D

    RépondreSupprimer
  2. J'adore :D
    C'est tellement vrai ce que tu raconte lol

    RépondreSupprimer
  3. Incontestablement "Tradi" je suis, à un détail près : il y a vingt ans, j'avais alors 34 ans, j'ai quand même réussi à complètement cesser de fumer pendant deux ans (sans recours au moindre substitut nicotinique). C'est d'ailleurs bien la première fois que je peux être rangé sous une quelconque bannière "Tradi" (les dernières que j'ai vu fleurir dans les rues françaises m'ont plutôt horripilé). Trop vieux pour les "Vaping girls" qui ne manquent certainement pas de charme, considérant les autres portraits, j'avoue être assez admiratif de la pratique totalement inutile des "Cocottes minutes". Quant aux Moddeurs, les "Jacky" de la vapote :-))) que c'est bien trouvé pour se moquer gentiment!

    RépondreSupprimer
  4. J'aime, j'aime, j'aime...non, j'adooooore !

    RépondreSupprimer
  5. merci à tous de vos commentaires vraiment sympas et encourageants. Cet article est pour l'heure et de très loin l'article le plus lu et relayé du blog ;)

    RépondreSupprimer
  6. Merci, bon article. En effet, il faut de tout pour faire le monde de la Vape, surtout quand il peut définitivement nous écarter de celui de la cigarette!!!

    RépondreSupprimer
  7. Je vapote et en plus je ris ... merci pour cet article. Pour les statistiques, je me classe dans les Tradidesmoder ... (Traditionnel désinvolte, modder tendance militant). Je reviendrai ...
    PS : n'oubliez pas de signer la pétition c'est important, les états, les tabaccos, les pharmacos, et même les politicos, sont en train de nous enfumer. Ce qui est un comble !!!

    RépondreSupprimer
  8. Tiens ! Je suis fort aise d'avoir découvert ici et par le biais de cet article un nouveau blogueur assez doué. Catégorie toutafé occultée par ailleurs dans ce descriptif de notre communauté. Lapsus omissif révélateur ?
    Félicitations pour la belle plume et l'humour inside. Ca fait bien plaisir à lire à l'heure où les articles plus ou moins trop sérieux fleurissent de ci, de là.
    Il me reste cela dit, une question et de poids. Qui est Jacky ?

    RépondreSupprimer
  9. C'est vrai tu ne connais pas Jacky ? il sévit depuis des années dans le tuning de voitures !
    on lui a même dédié un reportage : https://www.youtube.com/watch?v=T3lrSDBs-1E
    ;)

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  11. Belle étude sociologique sur ce monde assez récent de la vape ,avec la dose d'humour qui pousse à lire l'entièreté de l'article. De plus ça m'a permis de confirmer certaines de mes impressions sur les usages diversifiés de l'e cigarette. Merci!

    RépondreSupprimer